AccueilDoucet LittératureArchivesLa lettre de Doucet Littérature n°11 - novembre 2016

La lettre de Doucet Littérature n°11 - novembre 2016

Page publiée le 14 décembre 2016

Chers amis,

Nous avons le plaisir de vous adresser notre lettre semestrielle.

Notre site www.doucet-litterature.org

Dernières publications sur le site directement accessibles en cliquant sur « Nouveautés ».

  • Dans le chapitre « Activités »
    Comptes rendus par Christian Galantaris et Pierre de Montille de l’exposition Apollinaire, le regard du poète qui s’est tenue au printemps 2016 au Musée de l’Orangerie à Paris.

Compte rendu et analyse de cette même exposition par Marie-Annick Gervais-Zaninger.

Ateliers et événements

L’inscription est réservée aux membres à jour de leur cotisation 2016.

  • Visites d’expositions
    Oscar Wilde l’impertinent absolu au Musée du Petit Palais, commentée par Christophe Leribault, directeur du Musée, et L’œil de Baudelaire au Musée de la Vie romantique à Paris, commentée par M. Jérôme Farigoule, directeur du Musée. Ces deux visites auront lieu le lundi 5 décembre à 10H et 14H30.
  • Atelier
    Autour de Jacques Doucet, historiographe des surréalistes. La « saison dada 1921 » évoquée pour Jacques Doucet par Breton, Aragon et Desnos, avec la participation de Maxime Morel, le mercredi 7 décembre à 18h30, salle de lecture de la Bibliothèque.
  • Présentation privée
    Gérard Vidalenche a accepté de nous présenter une partie de sa collection de livres d’artistes et de reliures avant sa dispersion en février 2017. Cet événement aura lieu, à l’invitation de notre Président Jacques Letertre, à l’hôtel Swann le mercredi 12 décembre à 18H.

Publications

  • Jean Delay, psychiatre et écrivain (1907-1987), publié aux Éditions des Cendres.
  • Cet ouvrage dirigé par Florence Delay, de l’Académie française, et Marc Masson, psychiatre et rédacteur en chef de la revue L’Encéphale, historien de la psychiatrie, réunit, autour de pages inédites de l’écrivain et psychiatre (extraits du journal intime, étude consacrée à Gérard de Nerval, souvenirs…) un ensemble d’essais analysant l’œuvre, par Yves Pouliquen, Michel P. Schmitt, Bernard Lechevalier, Florence Delay, Marc Masson, Jean-Pierre Olié, Pierre Masson, Stéphane Gumpper & Raphaël Gaillard.

Cet ensemble d’études dues aux meilleurs connaisseurs de l’œuvre de Jean Delay permet de mieux comprendre la place qui est la sienne dans l’histoire de la psychiatrie aussi bien que dans celle des lettres, et, grâce au choix d’inédits, d’engager un premier dialogue avec l’œuvre.

L’on rappelle que l’on doit à ce grand travailleur, outre ses publications scientifiques et son œuvre propre d’écrivain, des ouvrages fondamentaux sur Gide, des éditions exemplaires de la correspondance de Gide et de Martin du Gard, ainsi que de celle de Gide et de Copeau.

Les archives du Professeur Delay ont été offertes à la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet en 1998 par Claude Delay-Tubiana et Florence Delay : manuscrits personnels, correspondances, livres avec envois, collection d’autographes, lettres reçues de Gide et de Martin du Gard, etc.

  • Jean Delay Un médecin devant son temps, recueil de chroniques parues à l’occasion de l’actualité médicale ou littéraire. Inédits en volume, ces réflexions et portraits témoignent de l’acuité et de la profondeur d’un esprit lumineux. Éditions des Cendres.
  • André Breton, Lettres à Simone Kahn (1920-1960), présentées et éditées par Jean-Michel Goutier, Gallimard, collection blanche, juin 2016. Ces lettres d’André Breton adressées à Simone Kahn, qui deviendra sa première épouse, livrent un portrait intime de l’écrivain et des informations inédites sur les débuts du surréalisme. Les absences de Simone, notamment quand elle se rend à Strasbourg rendre visite à sa cousine Denise, sont autant d’occasions d’évoquer pour elle ses amis, ses lectures, les tableaux qui le frappent, ses activités de bibliothécaire et de conseiller artistique auprès de son mécène Jacques Doucet. Cette correspondance vit au rythme des rencontres et des découvertes.
  • André Breton, Lettres à Jacques Doucet (1920-1926), présentées et éditées par Etienne-Alain Hubert, Gallimard, collection blanche. Parution le 21 novembre 2016. À la fin de 1920, Jacques Doucet engage comme secrétaire et bibliothécaire un presque inconnu de vingt-cinq ans. Au nombre d’une centaine, respirant la confiance heureuse ou ombrées par les « malentendus acceptables », les lettres d’André Breton répondent d’abord au projet pionnier de Doucet : recueillir « les traces de l’aventure créatrice des écrivains modernes », comme l’écrit son biographe François Chapon. Elles constituent un document sans équivalent sur le cheminement de Breton et la maturation du surréalisme. Conseiller artistique, c’est lui qui va convaincre Doucet d’acheter l’« image sacrée » du siècle : Les Demoiselles d’Avignon.
  • Robert Desnos, Nouvelles Hébrides, suivi de Dada-Surréalisme 1927, Gallimard, collection « L’imaginaire », avec préface et notes de Marie-Claire Dumas. Sortie en novembre 2016. Reprise enrichie du volume Nouvelles Hébrides et autres textes publié en 1978.
  • Robert Desnos, Pour Denise, Éditions des Cendres. Réalisée à l’initiative de Jacques Letertre, cette plaquette reproduit en fac-similés deux poèmes inédits de Robert Desnos dédiés à Denise Lévy (qui deviendra Denise Naville) : le poème manuscrit déchiré et l’envoi sur un exemplaire de C’est les bottes de 7 lieues cette phrase "je me vois". Édition en tirage limité, parution prévue en décembre 2016.

Actualité de la Bibliothèque

La liste complète des prêts de la Bibliothèques aux expositions en cours est présentée dans la rubrique "La BLJD hors les murs " de son site internet bljd.sorbonne.fr.

Signalons les documents importants de Pierre Reverdy prêtés pour l’exposition Chanel, la femme qui lit, Ca’ Pesaro à Venise du 17 septembre au 8 janvier 2017.

La Bibliothèque a prêté des manuscrits et des lettres de Baudelaire pour l’exposition L’œil de Baudelaire au Musée de la vie Romantique du 20 septembre 2016 au 29 janvier 2017, tous les autres documents provenant de la collection Jean Bonna.

Elle a prêté les lettres autographes d’Oscar Wilde à André Gide pour l’exposition Oscar Wilde l’impertinent absolu, Musée du Petit Palais, du 27 septembre 2016 au 1er janvier 2017.

Notre association

Le nouveau conseil d’administration, élu lors de notre dernière assemblée générale du 2 juin 2016 prendra ses fonctions le 1er janvier 2017.

Nous vous remercions de votre soutien et de votre fidélité.

Pour Doucet Littérature

Brigitte Benoist

Paul Verlaine, Les amis et printemps, deux sonnets manuscrits sur tissu accompagnés d’un portrait de Verlaine par Cazals avec un commentaire amusé de Verlaine

(Photo J.-L. Charmet)

© 2005-2011 Doucet Littérature
Site réalisé avec SPIP, hébergé par l’AUF